bannerfacebook

Surmontez vos accès d'impatience! #64 - EFT en français

Cliquez sur le titre de l'article au dessus de la vidéo si vous voulez laisser un commentaire.

Bonjour,

Bienvenue à cette vidéo faite du désert tunisien Sargilan.

Et je voudrais bien faire une vidéo sur l’impatience qui est mise à rude épreuve.

Là maintenant, en train d’enregistrer cette vidéo, vu tous les bruits qu’il y a autour de moi et j’ai une impatience à faire cette vidéo. Plus mon impatience quand je conduis en voiture et que j’ai envie d’arriver vite.

Et donc, si vous avez aussi de l’impatience, je vous invite à vous concentrer, à penser à cette impatience, à vous focaliser dessus et vous pouvez, moi je peux tapoter ici mon point sensible, parce que je n’ai pas l’occasion puisque je dois tenir mon bâton.

J’ai l’intention d’être impatiente, j’ai l’intention, humm quel lapsus !

J’ai l’intention d’être patiente et je me pardonne toute mon impatience.

Quand je suis impatiente, j’énerve les autres. Je demande pardon.

(Au-dessus de la tête) je suis impatiente.

J’ai l’intention d’être patiente et je suis impatiente !

J’ai l’intention d’être patiente.

Je n’y arrive pas, j’ai envie d’arriver.

Je me sens complètement impatiente.

(En dessous des bras) Complètement, impatiente.

(En dessous des seins) J’ai envie d’arriver vite.

Cette habitude d’arriver vite.

Et je demande à mon inconscient des informations sur ces, sur les besoins impérieux d’arriver vite !

Je demande donc à mon inconscient des messages sur l’origine de cette envie d’aller vite et je remercie mon inconscient pour tous ces messages.

En travaillant mon impatience, en tout cas moi j’ai découvert que c’était les « dépêche-toi » de quand j’étais petite.

Que c’était, si je vais vite, je vais peut-être être mieux à ses yeux.

Je libère et je lâche, si je vais vite, j’irai, je serai mieux à ses yeux.

(En dessous des seins) Je libère et je lâche cette pensée « Si je vais vite, je serai mieux à ses yeux ».

(Au-dessus de la tête) Je libère et je lâche ce besoin impérieux d’aller vite, j’y arrive pas.

(Coin de l’œil) Je fais du mieux que je peux.

Je demande pardon à toutes les personnes avec qui je suis impatiente.

Je suis tellement impatiente.

(En dessous de la bouche) Je libère et je lâche tous ces souvenirs où on me demande d’aller vite.

Quand je suis petite, je libère et je lâche tous les « Dépêche-toi »

(En dessous des bras) je libère et je lâche tous les « Dépêche-toi »

(En dessous des seins) Je choisis d’être patiente et de savourer le moment présent.

En tapotant, je découvre aussi qu’aller me permettait de quitter le moment présent qui était trop difficile pour moi.

Je libère et je lâche toutes ces sensations de souffrance.

Je choisis d’être dans le moment présent.

Je choisis d’apprécier ce silence autour de moi.

Je choisis d’apprécier ce soleil couchant.

Je m’ouvre à la possibilité d’être patiente.

Je me pardonne mon impatience.

Je suis de plus en plus patiente.

(Au-dessus de la tête) Pourquoi suis-je de plus en plus patiente ?

Et merci, et je vous invite maintenant à faire une respiration profonde et expirez !

Et puis si vous aimez la vidéo, vous mettez un petit pouce, un like et vous la partagez.

A bientôt !

Ajouter un Commentaire