bannerfacebook

Allez vers le sevrage avec l'EFT!

Cliquez sur le titre de l'article au dessus de la vidéo si vous voulez laisser un commentaire.

Bonjour,

Bienvenue à cette vidéo qui va traiter de la dépendance à l’alcool.

Si vous voulez télécharger le manuel EFT pour comprendre tout ce que je fais avec vous, vous pouvez le télécharger ci-dessus ou ci-dessous.

Il y a un lien qui va apparaître, ou qui y est.

On va traiter de la dépendance à l’alcool, le problème d’alcoolisme.

Il faut savoir qu’évidemment, il y a de multiples raisons.

Je vais traiter le fait d’avoir le problème aussi, éventuellement, pour aller un petit peu voir les raisons mais je ne me prétends pas vous guérir de votre addiction à l’alcool.

Mais simplement de vous donner un petit coup de pouce parce que ce qui est important, c’est de vous accepter dans ce chemin.

J’ai un client qui a ce problème-là et qui en est sorti, mais il a dû passer par les alcooliques anonymes et reconnaître ce qu’il ne voulait pas, ou en tout cas, il voulait le cacher au monde et reconnaître qu’il avait ce problème.

D’autres dans des situations catastrophiques, il a dû avouer qu’il avait ce problème.

On va tapoter cela.

Il y a aussi souvent, un problème de déni par rapport aux gens qui…voilà.

Même si j’ai un gros problème avec l’alcool, je suis accro à l’alcool,

Je m’ouvre à la possibilité de me pardonner malgré cela.

Même si je suis malade, ou c’est considéré comme une maladie,

Et je me sens totalement impuissant face à l’alcool,

Je choisis de m’aimer infiniment.

Même si j’ai honte de cela et de moi,

C’est la seule manière que j’ai trouvé pour survivre à ma vie,

Je m’accepte totalement et profondément.

Et je m’ouvre à la possibilité de travailler avec toutes les parties de moi,

Oubliées et abandonnées.

(Au-dessus de la tête) Cette honte d’être alcoolique.

D’ailleurs dire que je suis alcoolique.

De toute façon, on ne née pas alcoolique.

C’est vrai que j’ai sans doute d’excellentes raisons de boire de l’alcool.

Et d’être alcoolique.

Et si j’avais eu une enfance où j’avais dû être le parent d’un de mes parents.

Et si dans ma famille, il y a des problèmes d’alcool ou de drogue.

Et si c’était difficile de sortir de ce schéma,

Quand on est là-dedans.

(En dessous des bras) Je n’ai pas eu une enfance insouciante et rassurante.

(En dessous des seins) J’ai vu que c’était la manière dont mes parents vivaient.

Je me pardonne

Et je demande pardon à mon enfant intérieur qui est fâché contre moi à juste titre parce que je l’ai abandonné.

Je l’ai abandonné pour grandir.

Je l’ai abandonné pour m’occuper des choses extérieures.

Je choisis de me reconnecter à cet enfant à l’intérieur de moi.

Et je m’ouvre à la possibilité que cet enfant me boude

Je l’ai abandonné pendant si longtemps.

(En dessous des bras) Et maintenant, je vais vous demander de fermer les yeux et de tapoter tous les points que vous avez retenus jusqu’à présent,

Le dessus de la tête, en fermant les yeux.

(Début du sourcil)

(Coin de l’œil)

Et vous allez imaginer le plus petit enfant possible que vous avez senti abandonné.

Peut-être que votre mère est morte en couche.

Peut-être que vous avez un de vos parents qui est décédé quand vous étiez très très jeune.

Imaginez cet enfant.

Vous pouvez entrer dans la pièce de cet enfant en disant « Bonjour »,

Je suis ton moi adulte !

Et je vous laisse faire.

(En dessous des bras) Puis, vous vous imaginez que vous êtes installé, à côté de lui, à sa hauteur, en lui disant :

(Continuez à tapoter tous les points)

Je te demande pardon de t’avoir abandonné.

(Le dessus de la tête) C’est normal si tu n’as pas envie de te reconnecter avec moi tout de suite.

(Début du sourcil) Je te demande pardon

Je sais qu’il y avait beaucoup de choses difficiles.

(En dessous de l’œil)

Vous lui posez la question :

Est-ce que tu serais d’accord de me dire comment tu te sens ?

Écoutez la réponse.

Vous pouvez lui dire : Je comprends.

Et vous pouvez lui faire une promesse en lui disant :

Je te promets que je vais m’occuper de toi à partir de maintenant.

(En dessous des bras) A deux, on fera une excellente équipe.

(En dessous des seins) Toi tu as l’énergie du petit

(Le dessus de la tête) Et moi, j’ai la sagesse de la vie.

Vous pouvez garder les yeux fermés et dire, et continuer à lui parler :

On va faire équipe ensemble.

(Coin de l’œil) Pour faire face à la vie.

(En dessous de l’œil)

Et puis vous pouvez lui demander :

Est-ce que tu es d’accord pour venir sur mes genoux ? Ou bien que je te prenne dans les bras ?

Un des deux, vous lui posez la question.

Qu’est-ce qui se passe maintenant, quand vous faites cela?

Il est d’accord ?

S’il n’est pas d’accord, vous pouvez lui dire : Je comprends.

S’il est d’accord, de toute façon, quoi qu’il arrive, qu’il soit d’accord ou pas, vous pouvez lui dire :

Je t’aime exactement comme tu es.

(En dessous des bras) A partir de maintenant, tu ne seras plus tout seul.

(En dessous des seins) Je suis là pour m’occuper de toi tout le temps.

(Le dessus de la tête) C’est OK d’être triste ou fâché.

(Début du sourcil)Et c’est OK aussi d’être content.

Tu ne dois plus cacher quand tu es content.

Je viendrai te dire bonjour tous les jours.

Maintenant, vous pouvez ouvrir les yeux et dire :

Je choisis d’être de plus en plus serein par rapport à ce problème d’alcool.

(En dessous des bras) Je choisis de me nourrir de joie et d’exprimer ce que je ressens.

(En dessous des seins) Je me pardonne d’avoir tant bu jusqu’à aujourd’hui.

Avec toutes les conséquences que cela implique.

Je choisis de m’aimer infiniment tel que je suis aujourd’hui.

Voilà, vous allez inspirer profondément, et expirez.

Sans les tapotements, vous pouvez faire cette reconnexion avec votre enfant intérieur tous les matins ou tous les soirs en vous couchant.

Même si vous avez encore ce problème avec l’alcool, c’est juste le début d’un travail.

Voilà, merci et à bientôt !

Et si vous avez aimé la vidéo, vous mettez un petit pouce vers le haut et puis vous pouvez  partager la vidéo ou m’écrire un commentaire. Je les lis tous.

Merci, à bientôt !

Ajouter un Commentaire